The Non Required


Quand je serai grand, je deviendrai pape pour pouvoir choisir de me tromper.
June 18, 2008, 10:24 am
Filed under: De quoi tu parles ?, Les Dieux sont tombés sur la tête

Il est des hommes plus importants que d’autres. Le simple fait d’écrire une telle phrase va à l’encontre de mes plus profondes convictions mais c’est une malheureuse et factuelle réalité de notre monde. Continue reading

Advertisements


PétoutPé Lohane
March 20, 2008, 5:12 am
Filed under: Big deal, De quoi tu parles ?, etc.

Pour ceux intéressés à aider leur prochain, la technologie et la finance viennent de s’allier pour leur offrir de nouvelles possiblités.

Si vous avez déjà téléchargé (illégalement) de la musique sur des sites comme e-mule, KaZaa ou napster, vous êtes sans doute familier du concept du P2P ou peer-to-peer. Si vous vous êtes jamais demandé si aider financièrement (un mendiant ou) un quasi-inconnu qui vous demandait de l’aide était contre-productif ou bénéfique alors vous êtes familier avec la notion d’altruisme. Enfin, si vous avez déjà emprunté ou prêté de l’argent vous n’^etes pas sans connaître la notion du prêt, voire celle du bénéfice.

Vous mélanger tout cela et vous obtenez le p2p loan ou prêt de particulier à particulier. Continue reading



L’exception à l’interdit
February 11, 2008, 7:38 am
Filed under: De quoi tu parles ?, etc.

Notre société a tendance à instituer des interdits et, par la suite, à les remplacer par d’autres. Finalement, toute l’ironie c’est que chacune de ces mouvances se prétend agir au nom du bon sens et de la liberté. Dans une société éprise de liberté, finalement, les entraves sont bien nombreuses.

Continue reading



La vérité universelle
February 10, 2008, 3:46 pm
Filed under: De quoi tu parles ?, etc., Schgeumland

Il y a longtemps, l’un des présidents de Schgeumland a fait un cours d’ethno-sociologie télévisé au cours de sa présentation des voeux. Il a alors tenté de démontrer que Schgeumland était l’Eden originel ainsi que la terre d’ensevelissement de certains patriarches de la Bible. Je ne pensais pas ré-entendre de telles thèses ethnocentristes mais finalement c’etait sans compter sur la créativité  et l’attachement à leur terre de mes chers compatriotes.

Continue reading



A.L.G.D.G.A.D.L.U.?
February 9, 2008, 5:13 pm
Filed under: De quoi tu parles ?, etc., Post perso, Schgeumland

La conviction morale est pour moi un sujet difficile. Par extension, la tolérance ne m’est pas non plus un sujet facile. Par exemple, j’ignore toute la limite existant entre mon adhésion à la tolérance et mon attachement à la non-violence. Cependant, je sais que ma position anti-peine-de-mort est tranchée.

Continue reading



Mohammed est content
February 5, 2008, 2:58 am
Filed under: Big deal, De quoi tu parles ?

Je suis certain que tout le monde connait Mohammed ! Né en 1940 à Chittagong au Bangladesh. Fils d’un bijoutier. Troisième enfant d’une fratrie de 14 enfants dont 5 sont morts très tôt. Il poursuit un 3ème d’économie au Etats Unis et enseigne ensuite à l’université du Tennessee. En 1972, il retourne au pays pour enseigner. A ce propos il dit: “Toutes les belles théories que j’enseignais, les mérites du crédit, les vertus de l’économie de marché, la force de la libre entreprise, ont littéralement volé en éclats par ce que j’ai vu.” A Jobra, un petit village. Là, il découvre que les femmes sont victimes d’un cercle vicieux : «Jugées insolvables, elles empruntent au jour le jour aux usuriers, qui prêtent des sommes dérisoires à des taux d’intérêt démesurés et qui tiennent les pauvres.» Vous l’avez compris. Il s’agit de Mohammed Yunus, l’inventeur du microcrédit et prix Nobel de la paix en 2006.

Continue reading



La mort par le tchitchi
January 24, 2008, 12:37 am
Filed under: De quoi tu parles ?

Comme vous le savez, le prix à payer pour accéder au développement économique est un sujet qui m’intrigue. Incidemment, je me rappelle que lorsque Toyota s’est installé à Valenciennes en France, certains ont ironiquement fait la remarque que les habitants de la région allaient enfin découvrir ce qu’était le travail avec cet employeur. Cela me mène à la conclusion suivante, il y a non seulement un prix à payer pour accéder à la richesse mais il y en a aussi un autre à payer pour conserver cet acquis. Je pense que les cas les plus intéressants proviennent des exemples qui illustrent les “saintes écritures”. Mes frères, rappelons nous: “A quoi sert-il à l’homme de gagner le monde s’il vient à perdre son âme?”.  

Continue reading