The Non Required


L’exception à l’interdit
February 11, 2008, 7:38 am
Filed under: De quoi tu parles ?, etc.

Notre société a tendance à instituer des interdits et, par la suite, à les remplacer par d’autres. Finalement, toute l’ironie c’est que chacune de ces mouvances se prétend agir au nom du bon sens et de la liberté. Dans une société éprise de liberté, finalement, les entraves sont bien nombreuses.

Il est des cas que je comprends sans difficulté. Il est par exemple intolérable qu’un blanc appelle un noir “nègre”, ou qu’un homme traite une femme de “salope” ou de “pute”. La connotation portée par ces mots et les contextes historiques auquels ils renvoient ne peuvent qu’engendrer le scepticisme, voire la révolte.

Je trouve cependant étonnant que quand les noirs s’appellent “nègres”, ou les femmes “salopes” qu’il soit mal vu de sourciller. J’y vois en effet une insulte déguisée et destinée à l’autre partie. Au bout du compte, on interdit l’usage de l’insulte aux uns en la permettant aux autres alors que l’idéal serait de la bannir des deux côtés.

Au milieu de tous ces interdits, il y en a un qui étonnamment ne s’inscrit pas au niveau de nos priorités sociales: le racisme vis-à-vis des moches. Le devoir de beauté (ou le crime de mocheté) est institutionalisé au travers de nos magazines, nos publicité, nos films, la télé-réalité et le marché de l’emploi. Les boys bands (paix à leur âmes) ont été créé sur la base de critères plus esthétiques que musicaux. Certains chanteurs de talent ont été écartés à cause de leur physique dans des émissions sensées accorder une chance à tout le monde. Certains recrutements basent leur sélection sur l’aspect physique pour des taches requérant plus de diligence, d’initiative et d’organisation que de beauté. 

Dans le monde professionel, les caractéristiques de beauté affectent également les salaires et non seulement le recrutement. Aux US, les hommes “moches” gagne 9% de moins que la moyenne et les “beau” 5% de plus – pour un job équivalent. Du cotés des femmes, l’impact est moindre car il varie de -6% à +4%. La Chine semble être le pays le plus professionellement raciste en matière de mocheté, les écarts sont de -25% à +3% pour les hommes et de -31% à +10% pour les femmes. Au Royaume Uni, les hommes moches touchent 18% de moins et les femmes moches 11% de moins mais du coté des beaux c’est l’e’galité parfaite: +1%.

Je n’ai pas d’avis arrété sur le sujet. Je remarque juste que l’interdiction de rejetter son prochain (ou sa prochaine) sur l’unique base de critères physiques s’arrête pile à la mocheté. Une hypocrisie générale qui arrange beaucoup de monde, peut-être; l’exception qui confirme la règle, indéniablement.


1 Comment so far
Leave a comment

Je pense q ca releve plus du “marketing” q de racisme. A savoir, ki est ce q’on cible? 🙂

Ceci dit, il y en a ki sont vraiment, disons raciste si on veut, mais bon il faut de tt pour faire un monde. Si celui “moche” veut se faire bien payE, il n’a q’a prouver q’il le merite… c tjrs la question ki veut koi, ki a besoin de ki😛

Comment by simp




Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s



%d bloggers like this: