The Non Required


Rome antique au XXème siècle
January 20, 2008, 5:05 pm
Filed under: C'est triste, etc.

Quand vous regardez une série comme Rome ou un film comme Gladiateur, vous pouvez essayer de vous faire une idée de la Rome antique. Pour ceux qui en ont les moyens, ou la malchance, je vous conseille plutôt Haïti pour vous faire une réelle idée de ce que fut Rome à une certaine époque. On pourrait trouver la comparaison osée et se dire que Haïti serait plus proche de la pauvre Afrique continentale et contemporaine que d’un empire occidental disparu mais cela serait ne pas tenir compte de l’avis des TNR.

L’histoire récente d’Haïti a peu de chose à voir avec celle de l’Afrique. A dire vrai, celle de l’Afrique s’approche plus d’une vision paradisiaque du monde et celle d’Haïti serait apparentée à une tragédie de Racine jouée par des noirs ou, pire, à Titus AndronicusTitus Andronicus est une pièce de Shakespeare qui décrit un cycle inextricable de vengeance entre Titus, général romain imaginaire, et son ennemie Tamora, reine des Goths.

Pour faire court, Titus est un général romain vaillant et héroïque. Ayant combattu les Goths, il revient en triomphe à Rome avec des prisonniers, dont la reine des Goths, Tamara, et ses trois fils. Prétextant qu’il obéit aux lois de sa religion, Titus offre un des fils de Tamara en sacrifice. Saturnius qui vient d’être nommé empereur et Bassanius, son frère, veulent tous les deux épouser Lavinia, la fille de Titus. Mais Saturnius y renonce et épouse Tamara qui, elle, jure de se venger de Titus pour la mort de son fils. Les fils de Tamara tuent Bassanius et mutilent gravement Lavinia. Puis on demande une rançon à Titus pour sauver la vie de ses propres fils accusés faussement du meurtre de Bassanius. Titus accepte de se faire couper la main. Mais il est trompé. On lui rapporte sa main et la tête de ses deux fils sur un plateau. Titus va à son tour se venger de tous ceux qui l’ont trahi. Les ennemis s’entre-déchirent et meurent tragiquement. Lucius, le seul fils de Titus qui survit à ces massacres, est nommé empereur.

A première vue, le scenario parait totalement improbable mais c’est sans compter sur la réalité qui dépasse bien souvent la fiction.

En 1957, un médecin noir devient président d’Haïti, le docteur François Duvalier. D’apparence inoffensive pendant toute la campagne, le docteur Duvalier commence à révéler sa vraie nature le soir de l’élection au moment où il accuse les partisans de son adversaire de tenter de spolier le peuple haïtien en trichant au niveau des bureaux de votes. Par bonheur, les partisans de Duvalier sont contrôlés par l’armée, il n’y a pas d’effusion de sang et… Duvalier est élu par 18.841 voix pour et 463 voix contre, dans un pays comptant moins de 13,400 personnes en âge de voter… 

En 1963, Duvalier est toujours au pouvoir et il est connu sous le surnom de Papa Doc. Il s’installe nu comme un vers dans sa baignoire mais il a gardé son chapeau haut de forme sur sa tête afin de pouvoir méditer correctement. Sur son bureau se trouve, dans un bac à glace, la tête d’un de ses opposants de l’époque, Blücher Philogènes. Papa Doc a ordonné que l’on capture Philogènes en province, qu’on lui coupe la tête et il a ensute dépéché un avion de chasse pour lui rapporter la tête au Palais présidentiel. Les légendes locales rapportent que Papa Doc a passé des heures à tenter de communiquer avec la tête coupée…

En 1964, Duvalier se fait élire président à vie et, le soir du vote, il annonce vouloir célébrer sa victoire dans les rues de Port-au-Prince mais affirme ne vouloir “voir personne sur son chemin, excepté lui même”. Il se fait nommer par ses partisans 3ème “D” apres Dieu et Dessalines (autre tyran Haïtien) et finalement un catéchisme, dit de la révolution, l’érige comme égal de Dieu et lui consacre une prière: “Notre Doc qui êtes au Palais, béni soit votre nom par les générations présentes et futures… ne pardonnez jamais les offenses des ennemis de la patrie… laissez les succomber à la tentation”.

Ce ne sont que quelques épisodes de la pittoresque histoire d’Haïti mais on se rend vite compte que l’histoire de la Rome antique n’est qu’une histoire pour gamins à dormir debout comparée à cette récente réalité… Au fait, qui rêve encore d’une “bonne” dictature?


7 Comments so far
Leave a comment

Je n’ai pas bien suivi :
1) Rome était donc une dictature ? N’y aurait-il pas un petit anachronisme ?
2) Un dirigeant de Haïti était plus fou que Titus donc Haïti dépasserait Rome en horreur ? Mais Rome ayant duré 400 ans avec son lot de consuls “excentriques”et Duvalier père de 20 à 30 ans, peut-on légitimement faire cette comparaison ?
3) Haïti est une mauvaise dictature donc toute dictature serait mauvaise ? Mais “bonne” ou “mauvaise”, sur quels critères le professeur Tnr se base-t-il ?
4) La Chine actuelle est-elle une dictature ? Elle a sorti des millions de gens de la pauvreté et elle en laisse encore des millions dans la misère. Est-elle bonne ou mauvaise ?
5) Lee Yuan Kew de Singapour était-il un dictateur ? Bon ou mauvais ?
6) La Corée du Sud a-t-elle toujours été une démocratie ? Etait-elle bonne ou mauvaise ?
7) Le Dr Mahathir de Malaisie était-il un bon ou mauvais dictateur ?
8) Mugabe est aussi grand par ses bêtises.
9) Si tous les pays que j’ai cités étaient de mauvaises dictatures, sont-ils aussi comparables à Rome ? Et seraient-ils pires que Rome à l’exemple de Haïti ?

Il me faudrait peut-être un cours par vidéocast sur internet ? Aza tezitra ianao fa somonga ny ahy e !

Comment by Rajiosy

Rajiosy. Beaucoup de bonnes questions et remarques comme souvent, n’est pas Rajiosy?

Pas dans l’ordre, en mélangeant et en me répétant…

Haiti est indépendante depuis 1804. Ce fut la première république noire de l’histoire indépendante post colonisation. Au gré de l’histoire ce pays devint aussi un royaume et un empire (et oui… faut bien s’amuser).

Pour une liste des dirigeants, tous assez pittoresques, je vous conseille un petit lien (http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pr%C3%A9sidents_d'Ha%C3%AFti) – je doute que beaucoup de pays en 200 ans aient eu autant de chefs d’états – ni même en 400 ans.

Effectivement, on peut se demander pourquoi Duvalier père et pas fils ou Dessalines, ou Arisitide, ou Toussaint… tout est possible mais seul Papa Doc fut l’égal de Dieu!

J’ai une affection particulière pour le XXème siècle mais le XIXème et le XXIème ne sont pas mal non plus en Haiti. Si ca vous interesse, il y a le Net pour lire cette histoire.

Il n’y a pas de bonne dictature. Mais certains y croient.

On peut discuter longtemps du pire et du non pire. Mais je trouve le pittoresque de Papa Doc franchement intrigant. Il avait tout: l’aspect ridicule, la cruauté, la folie, la foi dans le culte vaudou, la foi en lui, la créativité,… tout…

Quant à Rome ou un autre pays, ce fut peut être (ou c’est peut être)pire… a partir d’un certain niveau j’avoue que j’ai du mal à comparer.

Pour finir, Rome fait partie de mon imaginaire lointain (d’où l’histoire pour gamin), la littérale proximité de la folie haitienne rend la chose plus tangible et plus réelle pour ma petite personne.

J’admets que toute perception est subjective – sujette à discussion – surtout la mienne !

Comment by thenonrequired

Yellow

Je verrais plutôt dans l’aspect supra impérialiste de Rome la comparaison avec certaine Nation qui étend son emprise à tous les niveaux (bon c’est vrai elle perd la boule en Irak mais ça arrive à toutes les dictatures).
Digne fille de Rome qu’elle est et digne fils de Rome que sont ses dirigeants,…

Bises

Comment by jogany

Je pense qu’une bonne partie des politiciens ont le fantasme du pouvoir absolu. Concernant Madagascar, je ne veux pas faire de procès d’intention mais préfère constater ce qui se passe. Tourefois, j’ai bien peur que techniquement ( http://shadow-gasy.blogspot.com/2008/01/dictatorship-for-dummies.html ), ce pouvoir absolu puisse se mettre en place très facilement.

Comment by Shadow

Jogany. Je pense comprendre ce que tu veux dire mais ce qui m’interessait surtout c’était d’imaginer la vie à l’intérieur d’une société où la folie des dirigeants et la souffrance d’un peuple dépassent la caricature de la fiction.

Peux tu imaginer hair tellement un homme que 15 ans après sa mort tu en arrives à déterrer son corps pour le frapper de toutes tes forces pendant des heures???

Ca semble hallucinant mais, en 1986, après que Baby Doc ait abandonné le pouvoir, le peuple haitien est allé déterrer le corps de Papa Doc pour le battre rituellement à mort.

Je pense que cela donne une idée du niveau de souffrance vécue par les gens pendant “juste” 29 ans en Haiti…

Comment by thenonrequired

Shadow. Triste constat en effet.

Comment by thenonrequired

je croyais que pour Shadow avec Radama IV tout allait s’illuminer🙂 aza tezitra an !
le pire n’est jamais sûr, ry tsamy a

Comment by Rajiosy




Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s



%d bloggers like this: