The Non Required


“On est (tous) d’accord” ou “Tatanes pour tout le monde”
January 6, 2008, 2:42 am
Filed under: De quoi tu parles ?, etc.

De nombreux entrepreneurs formels à Schgeumland se plaignent du fait que l’informel leur cause souci, sinon tort. On entend donc ici et là des voix s’élever pour réclamer à corps et à cris une meilleure application de la loi, moins d’impôt, etc. Si l’on tente de synthétiser les requêtes, au bout du compte, l’idée forte est qu’une réforme insitutionnelle est nécessaire. 

En parallèle, nous avons les donneurs (tous dans le même sac) qui affirment que démocratie, transparence et croissance économique sont liées. Pour faire court, autochtones et étrangers sont d’accord: les institutions doivent évoluer pour aider la croissance. Je sais. Je casse le mythe de l’éternelle incompréhension mutuelle entre les donneurs et les pauvres. Comme quoi, rares sont les légendes urbaines qui résistent à l’épreuve de l’observation: les mauvais ne se trouvent pas que d’un seul côté de la barrière…

Ai-je écrit “les mauvais”? Me serais-je permis? Mais, oui… De quel droit? Toujours de celui de l’observation chers lecteurs. Pour ceux qui croient encore que de graves lacunes institutionelles freinent le développement économique et social, je leur conseille de regarder un petit court métrage intitulé Hanoi Street Crossing (59 secondes). Pour ceux qui croient que l’amélioration de la règlementation permet d’améliorer l’efficacité, je leur dédie un autre film, The Most Dangerous Traffic Light in the World (1 minute 13 secondes). 

Les exemples choisis sont évidemment extrêmes mais je crois qu’ils démontrent parfaitement la complexité du travail du gouvernant. Il n’y a pas de recette toute faite. Il n’y a pas de décision évidente. Les “y qu’à” et les “je vais” ça n’existe pas – sauf dans l’imaginaire des extrêmistes et le discours des démagogues (suivez mon regard ma plume). Non, la corruption, le manque de volonté politique et l’incompétence technocratique ne sont pas les seules choses à blâmer quand on estime que les choses vont mal dans notre pays. Ce serait trop facile. Ne cédons pas à cette tentation.

Qui se sent “mauvais” se mouche. 

[NDLR: soyez pas timides, nous sommes chacun derrière notre écran, personne ne nous voit.]


2 Comments so far
Leave a comment

entièrement d’accord pour l’entreprise de “debunking”, je n’arrive pas à trouver l’équivalent français : “démystification” ? elle devrait parvenir à nos compatriotes (mais probablement pas sous cette forme-là). je vais faire de la pub pour tnr le masiaka beeee🙂

Comment by Rajiosy

Rajiosy. Merci !🙂

Comment by thenonrequired




Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s



%d bloggers like this: