The Non Required


Here comes Rambo again
December 7, 2007, 1:48 am
Filed under: etc., Movie

Pour les cinéphiles, il est temps de se réjouir. Après Rocky, Rambo revient à la vie. Rambo IV sortira le 28 janvier 2008 aux States. Il partira en Thailande afin de former une équipe de mercenaires locaux dont l’objectif serait de délivrer les membres d’une association humanitaire chrétienne. Cela peut faire sourire mais il ne faut pas oublier que Stallone a contribué à écrire quelques unes des plus belles pages du cinéma américain, voire mondial.

En 1976, Rocky premier du nom fut nominé 10 fois (oui 10) aux oscars et a rafflé 3 statuettes (Best Picture, Best Director et Best Film Editing).  Dans la catégorie “Picture””, Rocky a battu notamment Taxi Driver et All the President’s Men. Il est intéressant de noter que Rocky fut le premier film de sport à remporter le titre de Best Picture !

Sylvester Stallone a été nominé dans la catégorie “Actor” au même titre que Robert de Niro – qui n’a pas gagné malgré son inoubliable prestation dans le film de Scorcese. Il a aussi été nominé pour le meilleur scenario – vu qu’il l’a écrit. De fait, il est alors devenu le 3ème homme à être doublement nominé une même année pour le premier rôle et l’écriture du script – les deux précedents étant (excusez du peu) Charlie Chaplin pour Le Dictateur, en 1940, et Orson Welles pour Citizen Kane, en 1941. Epoustouflant non?

Concernant Rambo 1, ou Rambo: First Blood. L’image de ce film qui restera à jamais gravé dans ma mémoire sera celle du héros portant le M60. Si je ne m’abuse, le M60 a été conçu pour être installé à l’arrière des jeep de l’armée ou dans les hélicopters de combat de l’époque. Mythique.

Les critiques ont été plutôt positives dans l’ensemble et les plus négatives étaient relatives à la violence. Ce qui est à mon avis plutôt un compliment car au vu des chiffres, cela prouve que les images ont eu un très fort pouvoir de suggestion. Le réalisateur, Ted Kotcheff, a en effet réussi l’exploit de ne faire apparaître qu’une seule (oui 1) mort à l’écran. Et celle-ci n’etait – paradoxalement – pas intentionelle ! Ce qu’il faut savoir c’est que Rambo 1 avait une fin alternative: Rambo se suicidait. Malheureusement (pour nous – au vu des Rambo suivants) ce ne fut pas celle qui fut sélectionnée au montage.

Pour finir, Rambo 1 fut candidat pour les oscars mais non retenu. La vision très originale de la guerre du Viet Nam qui était proposée tranchait trop par rapport à la tradition hollywoodienne de l’époque qui imposait soit une vision totalement positive, soit totalement négative. Sincèrement dommage.

Rendez vous en Janvier 2008 donc. Il ne se suicidera probablement mais il terminera indéniablement sa carrière cinématographique. J’irai donc saluer une dernière fois le béret vert John Rambo.


Leave a Comment so far
Leave a comment



Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s



%d bloggers like this: