The Non Required


Un bon business
December 6, 2007, 2:20 am
Filed under: Big deal, Humour, Mon métier

Pour ceux qui voudraient monter un business à Schgeumland, j’ai déjà proposé des idées il y a quelque temps. L’une est désormais protégée par un brevet. Désolé. L’autre reste à exploiter. Comme c’est bientôt Noël, je vous en propose une troisième qui a fait ses preuves.

Pour bien poser le contexte, je pense qu’elle convient parfaitement à la mentalité schgeume. Plus précisément, elle permettra d’allier l’utile à l’agréable au rentable. On pourrait presque appeler cela du social entrepreneurship. Non seulement, elle devrait permettre de bien rétablir les traditions mais elle pourrait permettre aux vivants de s’ancrer davantage dans leur réalité et – le plus important – offrir de nouvelles opportunités pour les futures générations grâce à l’argent gagné par les parents. Vous l’aurez deviné je parle de retournement des morts ou famadihana.

Le truc: il y a une énorme demande aux US pour les squelettes humains de bonne qualité.

On va encore dire que je suis cynique. Ce à quoi je répond que je suis pragmatique.

A toutes fins utiles, je suis acheteur de tels articles. Je paie cash en dollars, francs suisses, livre sterling, euros ou ariary – l’équivalent de 10 dollars par specimen complet. Si vous en livrez avec toutes les dents, je peux peux doubler le prix. Donc, si vous avez besoin d’arrondir vos fins de mois (la vie est dure pour tout le monde) et si vous avez une vieille grande tante, décédée… ou non, ou un cousin lointain… pensez-y ! Je fais aussi les enfants (à partir de 15 jours) mais là je me limite à 20 dollars – ça se vend moins bien et c’est fragile donc couteux à nettoyer (beaucoup de fourmis rouges), à emballer (beaucoup de journaux) et à faire voyager avec précaution (par avion).

Par pure bonté d’âme, je vous file mon tuyau: aux US, il est assez difficile de se procurer des squelettes. Les morts sont enterrés rapidement et sinon les dons à la science finissent autopsiés et les os découpés puis brulés. Par voie de conséquence, les américains sont obligés d’importer des squlettes pour leurs laboratoires et leurs nombreuses écoles de médecine – sans oublier les représentations de Hamlet et les loges maçonniques. Alors??? C’est pas un super tuyau d’enfer ça??? Et qu’est qu’on dit à tnr??? Oui… On dit merci !!!

Pour tout vous avouer, car je ne crains pas la concurrence, je peux me faire un peu d’argent de poche. Jugez en par vous même.

  • crâne avec les dents: 1200$
  • omoplate: 125$
  • radius: 125$
  • main: 200$
  • fémur: 149$
  • tibia: 125$
  • pied: 150$
  • pelvis: 190$
  • colonne vertébrale: 400$
  • squelette entier: 3193$
  • demi squelette: 2580$

Je ne crains pas la concurrence car je suis le seul à avoir la technique de traitement des squelettes, à Schgeumland: faire nettoyer par les fourmis et les poissons, faire bouillir, traiter à l’acide,… Bref de la technique qui crée de la valeur ajoutée !

La vraie concurrence pourrait venir d’Inde. Une tradition vieille de 150 ans mais comme depuis 1985 le gouvernement a interdit l’export de restes humains je suis tranquille. La Chine et l’Europe de l’Est s’y mettent aussi mais ils ne s’y connaissent pas en nettoyage, patine, et blanchiment. Moi, je fais fait-main sur-mesure et eux, ce sont des industriels amateurs…

A bon entendeur. 

PS: pour la grande tante ou le cousin éloigné, si ils sont vivants et que vous êtes pressés, on peut s’arranger mais il vous faut accepter un rabais de 50.000% sur le prix. Si vous êtes intéressés, laissez moi votre nom (pas votre pseudo) et votre numéro de téléphone en comment.😉

Pour ceux qui auraient du mal à discerner le lard du cochon: http://www.wired.com/medtech/health/magazine/15-12/ff_bones


18 Comments so far
Leave a comment

Disgusting !!! je n’arrive même pas à croire qu’il y a des mecs qui font ca pour vivre. Dans le lien, il parle de l’indien qui pique même les corps avant la fin d’une crémation, dès que la famille a le dos tourné… Ouais, l’argent n’a vraiment pas d’odeur pour certains.

Comment by Crjo

io izany no mahatonga ny fangalarana taolam-paty any Madagasikara ?

Comment by Rajiosy

Crjo. Quelle odeur?

Comment by tnr

Rajiosy. Je ne demande jamais les sources de mes fournisseurs.

Comment by tnr

Din tsy hitako izay valiana an’i tnr @ ity resaka ity. Je suis partagée entre le bizna (1200 dollaka ve koa) et le fomban-drazana.
Bon 1. je veux bien gagner ma vie et à la limite je peux te procurer les reste de quelqu’un, un inconnu car jamais je ne vendrais ma grand mère et même pour 80mille bala.
De 2. si à Dago les gens profitent de ce bizna, où est passé le bon vieux concepts malagasy, genre manana ny hajany ny maty,
Et puis punaiz t’as un drôle de métier toi tnr!!!

Comment by ikalakely

les américains peuvent quand même être de sales c.o.n.s, n’ayons pas peur des mots

Comment by Rajiosy

ikalakely. Concernant le 1. Cool, on peut donc faire affaire! Concernant le 2. “Manana ny hajany ny maty”. J’imagine que leur valeur augmente encore plus. Les morts ont une nouvelle valeur: monétaire. Leur bénédiction devient très tangible: monétaire. Enfin, je doute que cela soit contraire à l’éthique malgache de faire du bien à quelqu’un – donc à plus forte raison à un taranaka – même au delà de la vie, ie dans la mort !!! Je vois une parfaite adéquation. Concernant mon métier, je dis: il faut BIEN vivre et à 2580$ par demi-squelette on y arrive tant bien que mal…

Comment by thenonrequired

Rajiosy. Mais comment ferait-on sans squelette dans les écoles de médecine?

Comment by thenonrequired

Et dire que les gasikely depuis toujours n’utilisaient les squelettes que pour en faire du ranomena…

Comment by ikalakely

On dirait que ça paye bien. C’est peut-être pour ça qu’il y a des vols d’ossements à Mada. On en parle bcp ds les journaux mais impossible de savoir ce que les voleurs en font. Est ce qu’ils ont trouvé le bizna avant Tnr?
Ikalakeky penses-tu que c’est avec des ossements humains qu’on fait le ranomena.? Je m’imagine sniffer ma grand mère…hé hé guérison assurée car ondes positives assurées. Bon je rigole.
Et pourquoi les américains ne rapatrient pas les cadavres de la guerre?

Comment by Anonymous

En affaire il n’y a plus de concept malagasy, karana ou chinois…squelette = dollar. Tout le monde comprends ça.
J’aime bcp la spontanéité d’Ikalakely partagée entre le bizna et le fomba. ah ah!!
Après le génocide au Rwanda j’étais à Kigali. Il n’y avait pas d’artisanat encore sauf des coupes papiers et sculptures faits parait-il avec des os de vache. Prononcé oss de vass à l’africaine. Maintenant que j’y pense peut-être pas si os de vache que ça.
C’était les seuls souvenir du voyage que j’ai pu faire à la famille. Comme y a des sous à gagner peut-être que je vais les récupérer.
Merci tnr.

Comment by Anonymous

Anonymous. Je t’en prie. Heureux d’avoir pu t’aider !

Comment by tnr

Anonymous. Les acheteurs n’aiment pas nettoyer eux mêmes les squelettes car ça revient cher et c’est pas très sexy.

Comment by tnr

“Mais comment ferait-on sans squelette dans les écoles de médecine?” : un jour je me ferai quelques américains, tiens ! mais je ne vendrai sûrement pas leurs ossements, les chiens suffiront à la besogne…

Comment by Rajiosy

Rajiosy. J’avoue que je n’avais pas pensé à ça…

Comment by thenonrequired

mince gt pas au courant pour le ranomena
en fait je suis un peu très dégoutée
non je n’ai rien à confesser je vais juste aller vomir 5 minutes

Comment by jogany

Le ranomena n’est pas fait avec des os humains mais avec des oss de vass et de befs (?)

Comment by Su

Su. Bienvenue sur TheNonRequired. Effectivement.

Comment by thenonrequired




Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s



%d bloggers like this: