The Non Required


Changeons de sujet !
September 23, 2007, 5:25 pm
Filed under: Mon job, Post perso

Tnr m’a fait remarqué – avec candeur et à juste titre – que mes posts étaient très orientés sur l’immigration ces temps-cis. J’ai donc décidé de changer complètement de sujet pour mes prochains écrits.

Une partie de mon job concerne le design des aéroports. Disons que ce n’est pas l’essentiel mais mon emploi m’amène à m’intéresser à ce type de sujet, autant qu’à la mécanique des fluides dans un tube en plastique de 50 cm de diamètre ou la manière de détecter les traces d’exc… dans l’eau potable. Et oui…

Donc, l’un des facteurs prépondérants dans la conception d’un aéroport est l’hypothèse que l’on fait par rapport à l’évolution du transport aérien au cours des 50 prochaines années. Non pas au niveau du traffic mais spécifiquement concernant les choix technologiques faits par Boeing, Airbus and Co.

D’un coté, il y a Airbus qui mise sur les super Jumbos dont l’A380. Airbus pense que les compagnies aériennes vont transporter plus de passagers sur de longues distances. Le raisonnement est simple: il faut faire des économies d’échelle et vendre plus de 550 places par vol réduit rapidement le coût de revient de chaque siège. De l’autre côté, il y a Boeing qui se re-lance sur le marché avec le 787 qui offre “seulement” 200 à 250 places et qui consommera 20% de carburant de moins que l’actuel 767-300.

Honnêtement, je ne sais pas quoi penser. Boeing a enregistré 684 commandes pour le 787 et compte en fabriquer 16 par mois (1 tous les 2 jours!) pendant quelques années avant de vendre une version plus “grosse” (le 787-10) qui comptera 320 sièges. Si aujourd’hui une entreprise veut un 787, Boeing répond que ce n’est plus possible. A l’inverse, si les compagnies aériennes se tournent vers Airbus le discours est que Airbus proposera – à compter de 2014 – le A350-800 qui aura une capacité de 270 places. Mais doit on croire cette promesse alors que maintenant l’entreprise peine déjà à livrer les A380.

Alors doit-on dimensionner les aéroports pour les super Jumbos ou les moyens-longs courriers? La différence n’est que de quelques centaines de millions de dollars ou quelques milliards au pire tout en sachant que pour certains pays la décision constituera un frein au développement de leur transport aérien, de leur tourisme, bref d’une partie significative de leur économie en cas de (petite) erreur…


Leave a Comment so far
Leave a comment



Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s



%d bloggers like this: