The Non Required


Il paraît qu’il y a une crise financière…
August 21, 2007, 9:17 pm
Filed under: Big deal

Pour être honnête, je ne comprends pas grand chose à la finance et n’ai retenu que “risque = rémunération”. Ce qui veut juste dire que plus on prend de risque, plus on est rémunéré et inversement. Ca me paraît logique. Il y a 8 mois, j’ai décidé (presque sous la torture…) de mettre en application ce principe et d’ouvrir un “portefeuille titres”. Au bout d’1 mois, j’avais gagné 2 €…pas mal !! 🙂

Et puis il y a quelques jours, j’ai entendu dire que la bourse allait mal sans m’y intéresser. “Encore une crise” m’a traversée l’esprit, rien de grave ! Sauf que…j’ai perdu beaucoup (tout est relatif bien sûr) et je ne comprends pas pourquoi !! Y-a-t-il quelqu’un qui peut m’expliquer où mon argent est passé (réellement) car j’imagine bien que c’est lié à la crise financière…

PS: vous allez me dire que je m’y intéresse que lorsque ca me touche personnellement…c’est la vérité (dans ce cas précis) ! Je veux retrouver mon argent !! ma conseillère m’avait quasiment mis le couteau sous la gorge pour souscrire…



Relationship status
August 18, 2007, 9:16 pm
Filed under: Les Amours

Aaah massive social network…I recently joined one though I never thought I would, but I’m actually pretty happy about it. I like the graphic interface, I like how people identify themselves with their real names, the fact that you can access details only if you’re “friends” and I’m satisfied because I caught up with people I haven’t heard of for more than a decade.

There’s a funny thing when you edit your profile on your “relationship status”. You have the choice between: single, in a relationship, engaged, in an open relationship, married and it’s complicated.

Let me take a guess on what they really mean:

– Single: seeing no one

– Open relationship: you’re dating, but it is not an exclusive relationship

– It’s complicated: I don’t have a guess for this one

– Engaged: you are seeing someone

– Married: you are seeing someone

– In a relationship: you are seeing someone

Why are there 3 options for the same status ? If you are currently seeing someone, the bottom line is “you are not available” (should be, otherwise you’d be in an open relationship). If they convey a level of commitment, faithfulness and/or durability, I personally think it’s nonsense. You can be married and divorce, you can be engaged and never marry, you can be in a relationship and split and in all cases unfaithful whether you’ve been together for 2 months or 10 years. So I would suggest they narrow down the choices to:

  • Single
  • Open relationship
  • It’s complicated and please detail, we want to know !!
  • In a relationship

What do you think ?



3 things I avoid
August 15, 2007, 3:26 pm
Filed under: De quoi tu parles ?, Les Amours, Schgeumland

Famangiana

I’m not arguing about the fact that in times of grief it’s a way of expressing your moral and financial support (and if I were broke, I could definitely use the envelope). I’m not quite sure I get why (depending on how notorious your family is…) people you see every 2 year, total strangers, people you don’t like are queueing at the entrance of your home.

I wouldn’t even expect to see extended family and find boring to observe them while they go through the speech-envelope-kiss/shake hands process with their temporary I’m-sorry-for-your-loss expression. There are millions of people for whom we should have a temporary sad look. My point is these people come because it’s an “adidy” and that, is so devoid of meaning.

I would be glad to only have the people I love, family or not, close friend or 2-min phone calls from those who could not make it. We would eat tasty food, we would reminisce nice moments and maybe cry on each others shoulders. We wouldn’t have to sit all day waiting for acquaintances to show up.

Maariazy

I have issues dealing with the fact that some couples get married with 300 guests and know personally 20 % of them…I always wonder if they enjoy your presence or if you just came to enjoy the food and raucous music ? Inviting 300 guests is like saying “all 600 eyes on me”. I also find the wedding list inappropriate, isn’t that just a polite way of saying “Buy me this !”…how pathetic. But now that I think of it this way, sounds interesting…or what would also be interesting is not to spend all your money (or your parents’) on a party and ring and use it to buy what you want other people to buy !

Famadihana

Playing with the dead. I only have one thing to say: leave the dead alone and care for them when they are alive !!

I don’t always understand malagasy traditions and marriage. I don’t beg to go to these sort of events, but will go – after a lot of complaining – for people I care for (ain’t that nice ?! ). I just hope one day it will be the other way around.

FYI: if there is chocolate cake and if I don’t have to dress up all fancy, you can count on me. Oh and I like custard with my cake ! 🙂



Le moteur diesel
August 12, 2007, 8:05 pm
Filed under: Big deal, C'est triste, Mon job

La semaine dernière, j’ai passé 1,5 jours à essayer de régler un problème au travail. On dit vendre une voiture avec un moteur diesel. Il se trouve que sur la chaîne de fabrication de la voiture, ce n’est pas un petit D pour diesel qui est venu s’apposer sur l’arrière de la voiture mais un petit E pour essence. Mais le moteur était réellement diesel. Donc on vendait une voiture marquée E mais avec un moteur diesel. Après avoir demandé conseil au “legal”, on me suggère très fortement de rapatrier toutes les voitures mises sur le marché…

Je voulais donc comprendre pourquoi cela était arrivé puisqu’il fallait bien se justifier et ce auprès du directeur local mais aussi du comment disent-ils… “world leader” de la qualité…C’est ce qui a pris pour l’instant 1,5 jours, car le mystère n’est pas encore résolu.

Il y a plusieurs pistes: on aurait donner l’ordre à l’usine de lancer la production avec un E et non D, des substitutions parmi le stock de E et D, une livraison de E intégrée en stock en tant que D, un contrôle non-effectué lors du lancement de la production (point qui n’est plus à confirmer). Bref, rien de très clair.

Pour l’instant, nous ne sommes pas capable de borner une période de production sur laquelle cette erreur aurait eu lieu. On sait juste que cette voiture est sur le marché depuis Janvier 2006. Comment rappeler toutes les voitures sur le marché depuis cette date ? Comment identifier les bonnes productions des mauvaises ?

Si vous trouvez le sujet ennuyant et bin moi aussi ! Sauf que vous n’êtes pas obligé de lire jusqu’au bout alors que moi demain je retourne au travail pour essayer de résoudre ce très intéressant problème mais surtout de masquer le fait que ca m’est complètement égal.

Je suis d’accord avec le principe…on doit vendre ce qu’on dit vendre. Je ne remets pas ca en cause. J’ai juste passé 1,5 jours (et probablement plus) de ma vie à faire quelque chose de complètement inutile. Un E ou un D sur une voiture n’est pas si grave que ca, c’est pas comme si l’usine avait oublié les freins. Mais je sais qu’il faut le faire et je le ferai (ne serait-ce que parce qu’un jour ils pourraient oublier les freins…)

C’est pendant ces moments que je me dis que je perds mon temps alors qu’il y a des choses beaucoup plus utiles à faire dans la vie comme allez sauver Dipsy ou aider ceux qui ont vraiment besoin d’aide par exemple…mais pas un automobiliste mécontent. Voilà comment pour l’instant je contribue autour de moi…



J’en ai assez de l’Afrique !
August 12, 2007, 12:37 am
Filed under: Big deal, De quoi tu parles ?

Oui ! Vous m’avez bel et bien lu ! J’en ai assez de l’Afrique !

Je ne supporte plus cette Afrique que la majeure partie de nos médias présentent en ne parlant que de ses déchirements internes. Je suis devenu allergique à l’Afrique des organisations humanitaires européennes qui la réduisent à un enfant rachitique, une terre de SIDA, ou une femme enceinte mourante. Je ne supporte plus cette Afrique qui sert de faire valoir aux étudiants américains qui gonflent leur CV ainsi que leur dossier de candidature en mettant en avant un petit projet humanitaire ou une visite éclair qui leur a donné le sens des réalités et celui des valeurs vraies.

Désormais je m’efforcerai, régulièrement, de célébrer nos qualités, de présenter une image plus heureuse, plus vraie, de l’Afrique. Voici donc une petite histoire sympa sur la “Soif d’apprendre”.

Massmart, une chaîne de distribution sud africaine, dépense 14.000 dollars US par an par cadre en matière de formation. Chaque année 40 cadres moyens et supérieurs sont envoyés en formation. Le résultat est un taux de turnover très bas et un système de promotion interne qui fonctionne.

Cet exemple n’est pas le seul. La formation continue est devenu un marché florissant et rentable en Afrique du Sud, contrairement à il y a 20 ans. Le besoin existe. Aujourd’hui ce pays a besoin de 250.000 cadres moyens. Orange Afrique du Sud doit recruter dans les écoles de commerce de la région pour pouvoir poursuivre sa croissance et ce jusqu’à l’Institut Supérieur de Management (ISM) de Dakar.

L’Afrique a besoin de ses cadres et nombre d’entreprises du continent intègrent dans leur package de rémunération des formations continues. Ainsi le Gordon Institute of Business Science (GIBS – école de commerce de l’Université de Pretoria, classée 40ème par le Financial Times en matière de formation continue) bénéficie de nombreuses demandes. Le GIBS vient même de monter un cursus avec la Harvard Business School. La formation s’adresse aux cadres africains et se nomme « Building National Competitiveness : Making Markets Work ».

L’Afrique du Sud et le Sénégal ne sont pas les seuls pays à se mobiliser. Le Ghana et le Kenya sont également très actifs. Mais il reste beaucoup à faire. Il n’y a que 50 écoles de commerce en Afrique contre 1.000 en Inde et 1.200 aux US. Par ailleurs, les instituts de sondage africains prévoient une hausse de la demande de 20% en 2007-2008. Les résultats encourageants du Ghana devraient inciter les autres universités africaines à emboiter le pas. L’école de commerce de l’université d’Accra représente 75% des revenus de son institution mère. Par ailleurs, une fois la renommée établie les entreprises suivent avec des donations de 314.000 dollars à Johannesburg et de 392 millions de dollars ( !) à Lagos.

La révolution est en marche. Les professeurs se mobilisent pour concevoir des programmes adaptés au contexte. L’école de commerce de l’université de Dar es Salaam vient de publier une étude de cas sur la privatisation d’Air Tanzanie. Ce n’est qu’un début. A l’université de Wits, en Afrique du Sud, ce sont 20 casa par an qui sont publiés dont un sur l’alliance Absa-Barclays ainsi que la croissance phénoménale de Dimension Data (première SSII africaine).

Les écoles vont même plus loin en adaptant leur cursus au monde des PME et aux problématiques locales : entreprenariat, gouvernance, négociations commerciales, microfinance, etc. Lagos et Dar es Salaam sont des facultés pionnières dans ce domaine et elles rencontrent le succès. L’Afrique s’ouvre a elle-même. L’ISM est en train de s’étendre au Burkina Faso et au Niger où elle recrute déjà des étudiants pour le campus de Dakar. L’école de l’université de Cape Town lance un programme de recrutement sur toute l’Afrique. Aujourd’hui, il y a un minimum de 9 nationalités africaines représentées dans chacune de ses promotions.

Afin de rehausser la qualité, un programme d’accréditation continentale est mis en place via l’AABS (Association of African Business Schools) et les salaires deviennent de plus en plus attractifs pour les enseignants. A Lagos, le salaire moyen par employé de l’école de commerce est monté à 1.200 dollars par mois. Enfin, l’INSEAD, la London Business School et Duke s’allieront à l’école de l’Université de Cape Town via des contrats de 200.000 euros chacun afin de former les employés de Johnson & Johnson ainsi que BHP Billiton. L’Afrique a décidé de former ses enfants et il semble que le pari commence à être gagné.



I want to be a private equity pig
August 5, 2007, 11:38 pm
Filed under: Big deal, C'est triste

Henry Kravis, Stephen Schwarzman, Peter Peterson. Ring a bell? Maybe not. Those guys are the princes of private equity (the key buzzword in B-schools nowadays). According to Forbes, Kravis is worth $2.6 billion. Peterson made $1.88 billion when his ludicrously Savile Row named Balckstone Group went public last month. So, who wouldn’t like to be a private equity king?

Property is a freedom dear to all of us. We’re all greedy. Especially Kravis & Co. Henry and his friends have paid a visit to the Congress wielding their check books in an effort to save a tax provision that allows them to pay an income tax of 15% rather than the normal rate of 35%. Basically, those guys want to enjoy a lower tax rate than the people who clean their toilets. I just love this move. My friend, that’s capitalism, the magic supposed to turn our individual greed into general prosperity.



Que faut-il pour vaincre la pauvreté ?
August 5, 2007, 4:39 pm
Filed under: C'est triste

Il a quelques jours, les Etats-Unis ont promis 3 milliards de dollars de dons par an à Israël, pour aider ce pays à renforcer son équipement militaire. Israël est un pays riche. En Irak, les Etats-Unis dépensent plusieurs milliards de dollars par an pour une armée d’occupation qui souffre continuellement d’attentats terroristes.

Au vu d’autant d’argent dépensé pour des fins militaires, je me suis demandé combien les Etats-Unis mettraient dans un pays pour lutter contre la pauvreté. Je n ai pas cherché la réponse car je suis persuadé de ne pas trouver de montant équivalent à ceux là.

Mon point n’est pas de condamner le comportement des Etats-Unis, et des autres pays riches, vis-à-vis des pays pauvres. Non. Je crois que chacun fait ce qu’il veut de son argent. C’est légitime et on ne peut pas en vouloir à un plus riche de ne pas nous en donner.

Ce que je veux souligner ici c’est le fait que les pays pauvres ne doivent pas attendre d’aide significative de la part des pays riches. Ils ne doivent compter que sur eux-mêmes. Qu’est ce que cela signifie ? Nous resterons pauvres encore très longtemps et nous ne pouvons blâmer personne pour cela.

Pour ceux interessés par la question, je vous conseille le lien suivant : http://info.worldbank.org/etools/bSPAN/PresentationView.asp?PID=1061&EID=548