The Non Required


Le libre arbitre n’existe pas. Epilogue.
July 16, 2007, 8:23 am
Filed under: De quoi tu parles ?

Cher lecteur. Le libre arbitre n’existe pas a volontairement été écrit d’une façon provocatrice. Par exemple, la personnalité humaine ne dépend pas exactement de la forme du cerveau. Il ne reste pas moins que les histoires de Phineas Gage et du pédophile portent un sérieux coup à la notion du dualisme. [Le dualisme affirme que l’homme est constituée par deux entités indépendantes, une âme – porteuse de la personnalité – et d’un corps – simple contenant de l’âme.]

Deuxièmement, la question de la responsabilité individuelle devient plus complexe. Il était clair depuis longtemps que nous naissions tous différents, mais la différence devient de plus en plus complexe à comprendre. Si certaines attitudes sont congénitales, voire liées à notre héritage génétique les questions d’éthique et de morale deviennent alors des non questions. En effet, comment pourrait-on juger si un acte commis par une personne est bon ou mauvais si il n’est que le résultat d’une interaction biologique naturelle ? Il ne nous resterait pour l’évaluer qu’une grossière échelle qui irait du « nuisible » au « non nuisible » en passant par le « potentiellement nuisible » et cela pourrait nous conduire à mettre en prison des innocents sur une base hédoniste.

Enfin, les expériences du docteur Libet posent la question de la conscience de soi ou du moins de ses actes. La science actuelle démontre que nous ne prenons conscience d’une chose qu’une fois qu’elle est en cours. Il semble donc que l’homme biologique n’est qu’un spectateur et non un acteur de sa propre vie.

La conscience de soi est l’élément central de l’existence humaine et de la vie en société. Le fait est que c’est un concept extrêmement élusif en biologie. Cela ne doit pas nous rendre sceptique vis-à-vis de la science. Cela ne doit notamment pas justifier le fait de se tourner vers des explications surnaturelles et de les poser comme vérités uniques en l’absence de preuves scientifiques permettant de les infirmer ou de les confirmer.

Je ne crois pas au surnaturel. Je ne suis pas non plus de ceux qui croient que ce que la science n’explique pas n’existe pas. Si quelque chose existe alors cette chose est naturelle. Si la science ne l’a pas encore expliqué, je suis convaincue qu’elle l’expliquera un jour, si elle en a le temps. Pour conclure, je pense que toutes ces découvertes nous obligent à rester ouvert aux autres possibilités et à refuser l’enfermement dans un système de croyances arrêtées – qu’il soit scientifique ou non.


12 Comments so far
Leave a comment

“… écrit de façon provocatrice…”

C’est ce que je pensais. Et je ne dis pas que ce n’est/ne sont pas des idées à considérer, juste que je préfère être folle/avoir tord et penser que j’ai le choix (si cela me force à être plus créatrice et productive) que d’avoir raison et de rater ces opportunités.

Et désolée si j’ai été abrupte/sur la défensive dans ma réponse ailleurs.

J’ai encore beaucoup de démons à chasser.

Comment by Insane Mind

Bonsoir
Je (pour autant que ce pronom ait une véritable signification) partage la vision de l’homme spectateur de sa vie.
Mais je me perds dans les réflexions que m’amène cette vision: tout ce que je pense étant issu de ce que j’ai vécu et de mon ADN; il est clair que je ne pouvais pas faire autrement que de partager la vision de l’homme spectateur de sa vie. Mes pensées m’amènent donc à mettre en doute mes propres pensées; quelle confiance puis je garder en moi même?

Et au delà de l’individu, est il possible de bâtir une société cohérente dans laquelle chacun se sait spectateur de ses actes et ne peut se faire confiance à lui même. Je peine à le concevoir. Au delà des problèmes de justice, de bien, de mal, c’est l’ensemble des motivations individuelles et collectives qui va peut être changer, mais là je bloque, mon imagination se grippe je n’arrive pas imaginer cette société.

N’est ce pas cette illusion du libre arbitre qui fait avancer le monde?
Je pense que la confusion entre la conscience de soi et le libre arbitre est un avantage dans le cadre de l’évolution darwinienne. Le concept du libre arbitre, et même sa surestimation par certains individus à l’ego démesuré semble être inéluctable.

Merci de ne pas prendre ces commentaires trop au sérieux, étant ce que je suis je ne pouvais m’empêcher de les écrire. Et pourtant….

Ps: désolé pour les utilisations hasardeuses du pronom “je”. Dans l’état ou je suis, je ne sais pas toujours quelle partie de moi même se cache derrière ce pronom.

Comment by Sylvain

Sylvain. Bonsoir, bienvenue et merci de contribuer à la discussion.

Je lis 3 questions.

1. Quelle confiance peut-on s’accorder a soi-même si le libre arbitre n’existe pas? Excellente question. J’imagine que nous pouvons être confiants de 2 choses: (1) nous pouvons nous accorder la confiance de toujours agir comme notre consitution physique nous l’impose et (2) nous pouvons nous accorder la confiance de ne jamais agir selon notre libre arbitre, car il n’existe pas.

2. L’illusion du libre arbitre pourrait-elle faire avancer le monde? Ma réponse est non. En effet, une illusion (celle du libre arbitre) associée à une impossibilité (l’existence du libre arbitre) ne peuvent être la source de quoi que ce soit.

3. Peut-on construire une société cohérente dans laquelle chacun se sait spectateur de ses actes et ne peut se faire confiance à lui même? Oui. Premièrement car on peut se faire confiance – voir réponse précédente. Deuxièmement, la meilleure preuve que je peux te proposer c’est que c’est le cas. Regarde autour de nous. Crois tu qu’un soldat qui part a la guerre le choisit? Comment peut-on choisir de partir la guerre, d’appuyer sur la gachette d’un M-60 pour exploser la tête d’un autre gars, de lacher des bombes sur des civils tout en sachant tout le mal que cela va générer? C’est impossible ! Nous assistons chaque jour au fait que nous commettons les pires actes car nous ne choisissons rien… Et c’est notre société…

Pour conclure, je souhaite dire que ce n’est pas parce qu’on ne conçoit pas une “réalité” que ca la rend inexistante.
🙂 Peace

Comment by tnr

Insane mind. Aucun probleme avec ta reponse. J’y ai pas mal réfléchi. En fait ton argument est: je crois au libre arbitre car j’en fais l’experience. Ma question est alors: qu’en est-il si ton “expérience” est fausse? Voir les résultats du Docteur Libet…

Cheers

Comment by tnr

Merci pour tes commentaires.
Nous partageons les mêmes convictions mais nous n’en tirons pas les mêmes enseignements et cela n’éveille pas les mêmes question. Ces quelques lignes sont là pour essayer d’éclairer l’état de ma pensée et la partager au mieux.

Le libre arbitre n’existe pas, toutes les avancées scientifiques vont dans le même sens. L’univers et donc l’humanité n’en a pas besoin pour avancer à sa façon, le passé nous l’a prouvé.
L’absence de libre arbitre humain est lié à l’essence naturelle de l’homme: il n’inclut en lui rien de surnaturel, il suit totalement les lois de la physique.

Les conséquences sont: tout ce que nous faisons, pensons est une suite logique de notre constitution et de notre vécu. Nous ne choisissons même pas de penser ce que nous pensons.
Pour certains cette “révélation” est une source de joie (Spinoza), pour d’autres c’est déprimant, inacceptable et la croyance en un libre arbitre à travers la religion par exemple est une nécessité vitale.
Moi la prise de conscience de cette réalité me soulage un peu, le monde et ses frasques me pèse un peu moins. Il est. Je n’ai pas à le juger, l’accepter, le tolérer. Mais au delà du soulagement tout semble un peu vain. La vie suit son court. Même si chaque jour, j’agis, je décide je sais au fond de moi même qu’il ne pouvait en être autrement; et mon niveau de bonheur ne change presque pas.

Je pense que comme d’autre idées auparavant, qui furent portées par l’avancée des sciences, cette idée progressera dans la conscience collective. La facilité des communications aide au partage et à la prise de conscience. Nous verrons comment elle se propage et qu’elles seront les conséquences. De toute façon c’est inéluctable. Pour ma part, je sais que je la partagerai avec mes connaissances même si c’est souvent délicat.
D’autres, plus célèbres l’ont fait avant nous, Einstein a cité Shopenhauer: ” On peut faire ce que l’on veut mais on ne peut pas vouloir ce que l’on veut”
Je trouve que c’est un bon résumé.
Bon courage à tous.
Sylvain

Comment by Sylvain

Sylvain. Merci d’avoir partager ton avis, c’est effectivement un bon résumé. Je vois que tu as plus que réfléchi à la question et bien que tu aies clairement exposé tes conclusions je souhaiterais te poser deux questions. Dans la mesure où la vie humaine est régie par des lois déterministes, penses tu que nos vies soient soumises au destin? Si oui, penses tu qu’il nous serait possible de ‘prédire’ ou plutôt de ‘lire’ notre destin? En espérant une réponse de ta part.

Comment by tnr

Bonsoir
Je ne suis pas sur de ce que tu appelles destin. Il y a autour de ce concept trop de variantes d’inspirations déterministes, religieuses et philosophiques. Le destin, la destinée, la prédestination tout tourne autour des mêmes idées mais avec des variantes dans les responsabilités de ce destin: les Dieux, Dieu, la nature parfois elle même déifiée.
A partir de tous les faits dont nous disposons nous constatons que nous suivons les principes de base de la physique. En ce sens, ce qui nous arrive est bien la suite de ce qui nous est arrivé et de tout ce qui s’est passé avant. Nous ne pouvons échapper a ces faits, nous pouvons donc dire que nous ne pouvons pas échapper à notre “destin”.
La psychanalyse, l’étude du cerveau, et de façon générale toutes les sciences essayent de comprendre notre monde et donc nous même. Cette compréhension permet de bâtir des modèles qui permettent ensuite de simuler le fonctionnement et parfois de prédire le comportement d’un ensemble de phénomène. La prévision météo est un bon exemple avec les impondérables bien connus des prévision locales ou a long terme. Nul ne doute qu’il devrait être possible de prévoir parfaitement le temps si tous les paramètres qui l’influencent étaient connus et décrits avec une précision suffisante. C’est la complexité du phénomène qui nous empêche d’affiner la prévision. Pour notre “destinée” c’est presque pareil, mais la complexité est telle que inconsciemment chacun de nous associe cette très grand complexité avec impossibilité.
Donc pas plus que nous ne pouvons espérer savoir combien de gouttes de pluies vont tomber sur la dalle du coin nord ouest de la terrasse de notre maison le 27 octobre 2027 entre 18h30mn47s et 18h39mn55s nous ne pouvons prévoir dans l’état de nos connaissances quels seront nos pensées ni nos actes a venir.
Cela ne veut pas dire que ce n’est pas déterminable, toutes nos connaissances scientifiques semble prouver que théoriquement c’est déterminé, mais nous n’avons pas les connaissances ni les moyens pour utiliser cette théorie.

Et pourtant nous admettons très facilement de pouvoir deviner les intentions ou les propos d’une personne que nous connaissons bien confronté a certaines situations. Nous admettons inconsciemment les comportement stéréotypés ou répétitifs, nous admettons une certaine part de déterminisme mais nous n’ acceptons pas l’ensemble des conséquences du déterminisme. Nous rêvons d’autre chose. C’est ce qu’écrit insane mind: “je préfère être folle/avoir tort”.
En fait dans notre monde le vrai fou est celui qui penche pour le déterminisme, et le sain d’esprit est celui qui rêve de libre arbitre.
Ainsi dans notre monde Insane Mind est saine d’esprit et je suis fou.

En résumé oui au destin, oui à la possibilité de prédire ce destin mais pas à la faisabilité de cette prédiction pour l’instant.

Comment by Sylvain

Pour chaque action humaine, il faudra une volonté et des moyens, dieu a donné à l’homme le libre arbitre dans son cœur, mais il s’est réservé l’octroie des moyens .Ainsi l’aboutissement de chaque action humaine passe par son accord.
Je veux et je décide de prendre le fruit de l’arbre, dieu a créé d’abord l’arbre, le fruit, la pluie, moi, mon cerveau, mes mains,
Maintenant ,dieu peut nous laisser l’accès aux moyens pour le prendre et logiquement nous restons responsables de notre acte car c’est de notre volonté, Dieu et par sa grâce peut intervenir en d’autres cas pour l’éloigner de mon porté, on peut imaginer tous les moyens par lequel ceci peut être fait, ne serait ce qu’un maux de tête.
Finalement, qui est responsable de l’acte? C’est l’homme, et qui a décidé que l’acte se fasse ou non? C’est Dieu.

Comment by karim

Karim

Pour beaucoup les croyances en des entités surnaturelles sont une évidence cela aide a supporter la vie.
Pour d’autres la découverte du caractère inéluctable de ce qui arrive, la prise de conscience et la tentative de démonstration que le principe de causalité est la vérité première de notre univers est une source de joie infinie. (Spinoza)
D’autres cherchent la vérité en eux et fondent leur pensée sur des ressentis tels le “je pense donc je suis” de Descartes qui l’amène à tenter une démonstration de l’existence de Dieu.
Moi je penche plutôt pour “je suis donc je pense” qui me semble plus proche de la réalité.

En fait je suis profondément croyant. Je crois en un monde totalement causal. Je n’ai aucun moyen de le démontrer, aucun argument déterminant pour convaincre, ce n’est donc qu’une croyance. Mais au moins cela simplifie ma façon de voire le libre arbitre: je ne peux pas y croire.

Du coté des religions monothéistes, la situation est moins claire, les positions des églises Juives, Catholiques, Musulmanes, Protestantes sur le libre arbitre sont assez variées. On peut croire en Dieu et croire ou ne pas croire dans le libre arbitre, avec parfois de subtiles nuances.

Libre a chacun de se forger sa conviction, il ne semble pas y avoir de vérité absolue en la matière comme sur bien d’autres sujets.

Bonne soirée

Comment by Sylvain

|Aprs avoir cherch autant qu’un Scout pendant une chasse au trsor entre Yahoo et Google, je trouve enfin ce site. Ouf !

Comment by prévisions météo long terme france

|Pour moi, c’est sans aucun doute enrichissant.

Comment by widget climat

|La quantite d’informations ici est etonnante, vous avez pratiquement ecrit un livre sur le sujet.

Comment by qu est ce que le changement climatique




Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s



%d bloggers like this: