The Non Required


Le libre arbitre n’existe pas 1. Phinéas Gage.
July 9, 2007, 12:59 am
Filed under: De quoi tu parles ?

Avant propos. (1) De manière générale, le libre arbitre décrit la propriété qu’a la volonté humaine de se déterminer librement. (2) Selon les humanistes l’homme jouit, de par sa nature, de la liberté de choisir, c’est-à-dire qu’il dispose librement de sa volonté pour orienter son destin.

Que se passerait-il si ce sur quoi nous bâtissons notre vie n’existait pas ? Il est en effet certaines choses, croyances ou convictions dont nos vies personnelles et sociétales sont largement dépendantes. Nous les tenons tellement pour évidentes que nous ne questionnons même pas leur existence ou leur validité. Que se passerait-il si ce que nous tenons tous comme vrai était faux ?

Le 13 septembre 1848 un quidam nommé Phineas Gage est malencontreusement entré dans l’histoire. Phineas Gage faisait partie d’une équipe qui construisait une ligne de chemin de fer dans le Vermont aux Etats-Unis. Son travail était de poser les explosifs nécessaires pour ouvrir un chemin au travers des collines à proximité d’une ville nommée Cavendish. Alors qu’il était en train d’enfoncer une charge dans le sol à l’aide d’une barre de fer, la charge explosa prématurément et propulsa la barre qu’il utilisait… dans sa tête.

De tels accidents arrivent trop souvent pour que l’on se souvienne de tous ceux qui en sont victimes. La raison pour laquelle on se souvient encore de Phineas Gage est qu’il survécut à cet accident. Pour être plus précis, son corps y survécut. En effet, le Phineas Gage qui retourna au travail ne fut plus celui qui avait tenté d’enfoncer la charge dans le sol. Avant, c’était un homme sobre, travailleur, respecté et destiné à de plus hautes fonctions. Après l’accident, il était devenu un buveur invétéré, une personne grossière, une âme en peine, une « tâche » comme certains diraient aujourd’hui.

L’accident de Gage prouve une chose : la personne que nous sommes n’est pas indépendante de notre cerveau. Formulé ainsi cela peut sembler évident. Cela cependant signifie qu’une personne est sympathique à cause de la configuration physique de son cerveau. Une personne est humble à cause de la forme physique de son cerveau. Nous pourrions continuer ainsi indéfiniment avec toutes les qualités et les défauts humains. En fait, cet accident tend à prouver que le cerveau est une mécanique qui définit le soi. A la question de savoir « qui nous sommes » la seule réponse rationnelle serait donc « notre cerveau ».

Une telle conclusion est dérangeante. Elle nous amène en effet à poser la question de savoir si nous sommes des êtres en mesure de faire des choix personnels, ou si nous devons nous résoudre à accepter que nous ne sommes que des machines biologiques sophistiquées qui n’obéissent qu’aux simples lois de la physique. La réponse à cette question est évidente : le cas de Phineas Gage prouve que nous n’avons aucun contrôle de nos actes.

Je vois que peu d’entre vous ont le sourire aux lèvres. Ah si ! Quelques uns. Mais rassurez vous, c’est clairement involontaire. Cher lecteur, je vous quitte sur cette note joyeuse.

 


2 Comments so far
Leave a comment

bien que vos conclusions soient logiques, je n eprouve aucune simpathie pour cette conclusion.
et je suis certaine que cette explixcation n est pas suffisante aujourd hui je ne peux pas entre en conversation scientifique avec toi parceque je ne possede pas mes arguments mais on peut toujours attendre

Comment by aissaoui zeineb

aissaoui zeineb. Bienvenue sur TheNonRequired. Je suis prêt à attendre afin de discuter du sujet.

Comment by thenonrequired




Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s



%d bloggers like this: